Incarnez un chien dans un camp des Pyrénées, qu'il soit de pur-race ou bâtard !
 

Le noble loup des bois et le comique fou enragé

 :: RP :: Montagne :: Forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Ven 19 Oct 2018 - 20:03
Le noble loup des bois et le comique fou enragé


Charon attendait son maître devant la porte, prêt à partir. Julien l'emmenait au travail aujourd'hui. Rien de spécial au programme, seulement une longue randonnée pour vérifier l'état des bois et tenter de recenser la population animale des environs. Charon allait pouvoir profiter de cette sortie pour se dégourdir les pattes.

Il leva la tête en direction du garçon qui mettait son sac à dos sur les épaules avant d'attacher le chien à la laisse. Les deux compères quittèrent la petite maison pour se diriger vers la voiture. Le trajet fut court. Dix minutes tout au plus pour atteindre un point de parking dans la montagne.

Charon était impatient de courir dans les bois ! Il s'y sentait bien, comme si ce domaine lui appartenait. Il bondit hors du véhicule et trépigna. Allez Julien ! Allez dépêche toi ! L'attente était insoutenable mais bientôt ils étaient sur le sentier de randonnée. Ils ne tarderaient pas à le quitter. L'instant que le tamaskan attendait le plus, car son maître lui autorisait de ne plus être attaché.

" Charon assis. "

Ordonna le garde forestier.
Le chien obéit aussitôt. Les oreilles droites sur sa tête, il se tenait fièrement au pied de son maître.

" Pas bougé. "

Le bruit métallique du crochet de la laisse retentit dans la forêt. Charon dut lutter très fort contre son envie de courir pour rester immobile à côté de son maître.

" Bon chien. Vas jouer ! "

Une boule de poil énergétique s'élança aussitôt entre les arbres. Quelle joie de courir ! Charon adorait ses balades en forêt. Il posa la truffe au sol et renifla toutes les senteurs de la nature. Il n'oublia pas de marquer son territoire à plusieurs reprise pour dire qu'il était passé par là. Julien était trop occupé pour veiller constamment sur lui. Le jeune homme avait du travail. Alors le chien s'éloigna de son côté. Il remarqua rapidement une autre odeur canine qui trainait dans les environs. Intrigué, il se dirigea vers cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 117
Date d'inscription : 10/07/2018
Lun 22 Oct 2018 - 20:11
ft.
Charon
Le noble loup des bois et le comique fou enragé


    Yago s'était décidé à sortir, seulement quand Pierre était venu le voir. Sans lui, il ne bougeait pas, il ne mangeait pas. Pas si le tas de croquettes à la viande était versé par quelqu'un d'autre. Il ne sortait dehors, dans un petit jardin, que si c'était lui qui lui ouvrait la porte. Il n'allait pas jusqu'à dire que son ancien maître était remplacé par le propriétaire du camping, il rêvait de lui la nuit, il pensait à lui le jour. Mais l'autre homme occupait ses soirées, quand il allait le balader. Quand il essayait de le caresser, mais que le malinois montrait les crocs. Il ne fallait pas abuser non plus de sa gentillesse.

    Alors les voilà en train de traverser le camping, sous le regard des affreux caniches, d'autres bergers chouchoutés par leur maître. Un regard de travers et un aboiement féroce du mâle. On ne lui aboyait pas dessus, non, non. Des fois, il espérait que sa laisse casse, pour que leurs yeux cessent de le fixer, lui, le chien maudit. Pierre salua sa femme qui était dehors, avec la fameuse Nini, qui secoua bêtement sa queue avec une expression toute aussi débile sur sa tête poilue. Il espérait, tout en grognant, qu'il n'avait pas l'air aussi idiot avec son "père".

    Après quelques minutes de marche, toujours rythmées par la voix douce et rassurante du Bipède, il arrivèrent dans la forêt. L'odeur des pins, et de la chair fraîche des animaux excita le chien, qui remua la queue. Ouh. Hallelujah. Que se passait-il ? Était-il content ? Sa joie fut vite éteinte, évaporée quand un effluve canin lui prit les narines. Tout de suite, Yago redressa son port de tête, et lança des coups d'œil furtifs partout, tout le temps. Là, un mouvement ! Un animal, un loup ? arriva, et ils se regardèrent. Pas très longtemps, parce que la vue de quelqu'un d'autre insupportait le malinois, qui prit la parole, férocement :
"Tu aimes courir ?"


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Lun 22 Oct 2018 - 23:41
Après avoir marché quelques minutes, le chien s'arrêta pour regarder l'individu qui se promenait dans les bois accompagné d'un humain qu'il avait déjà vu. Charon ne se souvenait pas exactement de qu'il s'agissait, mais il savait que l'homme en question gérait plusieurs chiens dans ses locaux. Une pension canine. Pour le tamaskan cela relevait de l'Enfer, pour rien au monde il n'aimerait être à leur place, seul, isolé derrière des barreaux dans un chenil, à croupir seul pendant des heures. L'idée même lui faisait froid dans le dos.

Il fixa pendant un long moment le chien qui lui avait adressé la parole. Ce dernier montrait tous les signes d'agressivité dans son ton de voix. Peu importe. Charon n'avait pas peur d'un chien comme lui. Appelez le fou ou inconscient mais le tamaskan ne reculerait pas face à l'autre. Il ne s'approcherait pas mais ne fuirait pas non plus.

" Oui j'aime beaucoup courir. Tous les chiens aiment courir, ça va de soit il me semble. "

Répondit-il d'un ton neutre.
Le chien restait face à l'autre à l'observer avec curiosité. Charon n'avait jamais vu cet individu avant, il était curieux, il voulait en apprendre un peu plus à son sujet. Il observa d'abord l'humain attentivement. Ce dernier n'était pas à négliger. Il pouvait changer la situation radicalement. Charon ne se sentait pas menacé par celui-ci, il n'avait pas l'impression de le déranger alors il reporta son attention sur le chien.
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 117
Date d'inscription : 10/07/2018
Mar 23 Oct 2018 - 19:36
ft.
Charon
Le noble fou des bois et le comique fou enragé


Les deux mâles se fixèrent l'espace de quelques secondes, ce genre de duel que rien ne peut arrêter. Vous savez, ceux que vous ne voulez pas perdre, qu'un éboulement se produise à quelques mètres, qu'il pleuve des cordes, vous restez comme scotché avec votre adversaire, seuls au monde. Et bien, c'est ce qu'il se passait, en fait. Sauf que l'autre prit la parole, aucune émotion ne paraissant sur son visage de loup :
" Oui j'aime beaucoup courir. Tous les chiens aiment courir, ça va de soit il me semble. "

    Bien. C'était la réponse qu'il attendait. Yago fronça les sourcils, sentant le lourd regard du chien ? s'échapper pour aller se poser sur l'Homme à ses côtés. Celui de Pierre. Le malinois se rapprocha instinctivement de son promeneur quotidien, ne tenant pas à ce que celui-là finisse sa vie aujourd'hui. Puis, il s'écarta. Non ! Non ! Il n'était que fidèle qu'à son maître, qui se trouvait actuellement … Où ? Aucune idée, il pouvait aussi bien être dans un périmètre de cent kilomètres, que de l'autre côté de l'océan Pacifique. En vie ? Si, il était en vie. Les chiens sentaient si leur moitié n'était plus de ce monde, non ? Il poussa un léger geignement, inquiet pour son propriétaire. Mais il ne voulait pas perdre la face devant ce chien, qui n'était pas de ceux qui paraissaient bienveillants au premier abord. Loin de là. Oh non.

    Il se devait d'éloigner cet intrus d'ici. L'ancien chien de combat s'approcha jusqu'à ce que la laisse soit tendue au maximum. Le harnais mettait en avant ses muscles merveilleusement dessinés, mais l'autre était aussi en forme, à ce que l'on pouvait voir sous sa masse de poils qui devait le faire crever de chaud. Les poils ras, c'était bien plus pratique. Enfin, l'esthétique, ce n'était pas son fort, il voulait juste qu'il parte :
"Alors pars. Si tu ne veux pas que tes pattes ne te portent pas."


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Mer 24 Oct 2018 - 17:13
Charon observait l'autre se monter la tête tout seul. C'était assez drôle à voir. Il n'y en avait pas beaucoup des comme lui dans les environs, alors quand un d'eux montrait sa tête, l'évènement était toujours amusant.

Le tamaskan continuait de l'observer avec insistance pour voir ses réactions. Le chien ne devait pas être très à l'aise avec ses congénères pour que ses réactions soient si violentes. Il avait peut-être eu une mauvaise expérience par le passé ? Inutile de dire que le loup ne prendrait pas ses avertissement en compte, il les ignorerait même royalement.

Pris d'audace, Charon osa s'aventurer encore un peu plus près du malinois. La truffe haute, il humait l'air pour bien s'imprégner du parfum de l'individu. Il savait qu'il ne craignait rien puisque l'homme qui promenait l'autre tenait bien fermement la laisse. Et puis dans le pire des cas il savait se battre, et si cela échouait, il courrait vitre il n'y avait pas de doute.

" On dirait que quelqu'un s'est levé de la mauvaise patte ce matin. "


Commenta-t-il en secouant doucement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 117
Date d'inscription : 10/07/2018
Sam 3 Nov 2018 - 20:57
ft.
Charon
Le noble loup des bois et le comique fou enragé


   Et il se rapprochait. Mais il était franchement débile. Il fallait être bien bête pour avancer encore plus, pour séparer la prudente distance qui séparait les deux mâles. Un pas. Deux pas. Il leva la tête et inspira puis. Trois pas. Quelques coups d'œil auprès de Pierre. Quatre pas. Cinq pas. Et il était assez serein. Pour tout dire, Yago était surpris, même peut-être un petit peu impressionné, par le manque d'inquiétude suite à sa menace et à son comportement présent.
" On dirait que quelqu'un s'est levé de la mauvaise patte ce matin. "

   Le malinois grogna doucement, puis le bruit sourd se tut. Avant de reprendre, plus intensivement. Et finalement, ce fut le silence. En soit, il n'avait vraiment rien dit de mal, ce n'était qu'une constatation, prise sur un ton quelque peu signe de paix. Il n'y avait rien dans le comportement de ce mâle qui ne laissait penser qu'il cherchait à se moquer, à le faire bouillir. Il venait sûrement en ami, après tout. Enfin, ce n'était pas une raison pour s'approcher d'aussi près et de ne pas se soumettre auprès de lui. En fait, le confié ne savait comment réagir. Il n'arrivait pas à mettre un nom sur le comportement de l'autre, et ça l'énervait. Il n'arrivait pas à voir clair dans son jeu. Et ça l'énervait, à un point. Ca l'énervait. Oui, ça l'énervait.
"Tu peux reculer, si je ne m'abuse ? Bulle de bien-être, tu connais ?"

     Il n'avait pas pu s'empêcher de lui rétorquer ça à la gueule. Il réprima un frisson, et commença à avancer vers le loup, qu'il l'appelait. Il y ressemblait tellement. C'était aussi qu'il avait un physique plus flippant que celui des autres. Il n'aurait pas forcément l'avantage, s'il se battait aussi. Peut-être ne pas lui chercher des noises. Mais il lui répondit quand même, un peu plus brut de pomme :
"Me lève tous' jours de' même patte."


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Mer 21 Nov 2018 - 15:10
Le malinois n'appréciait clairement pas la compagnie. Il grognait, se taisait, grognait plus fort. De quoi dissuader le plus courageux des chiens. Malheureusement pour lui Charon n'était pas très réceptif au comportement canin. Bien sûr, Julien avait pris le temps de le socialiser pour qu'il sache se comporter avec les autres, toutefois, la personnalité du tamaskan était telle qu'il ne se débrouillait pas si bien en société. Il s'arrêta pour observer le chien fauve au pelage hirsute suite à ses menaces. Il n'avait pas l'air de bonne humeur. Charon se demandait si cela venait du fait qu'il était prisonnier de la laisse.

" Pardon, je n'avais pas remarqué que j'étais dans ta zone de confort. "

Répondit gentiment Charon avant de se reculer de quelques pas.
Il n'avait pas rencontrer de nouvelles têtes depuis un moment, alors il ne pouvait qu'être excité par la perspective de se faire un nouvel ami. Sa queue battait l'air joyeusement alors qu'il se tenait debout face à l'autre, avec plus de distance cette fois-ci. Il ne voulait pas se mettre le mâle à dois avant même d'avoir au la chance de le saluer correctement.

Le mâle à la tête de loup finit par s'asseoir tandis que le malinois s'avançait dans sa direction pour lui adresser quelques mots d'une voix brute de décoffrage. Il ne s'en offusqua pas. Charon ne se sentait pas intimidé ou menacé par le ton de l'autre. Peut-être était-il de mauvaise humeur aujourd'hui ? Il faudrait une menace claire et définie contre lui pour que le tamaskan commence à s'inquiéter à son sujet.

" C'est pas marrant. En même temps je pense que si mon maitre me tenait en laisse en balade, moi aussi je ne serai pas de bonne humeur. Il te laisse courir dans les bois des fois ou tu le suis toujours au pied ? "

Demanda Charon, curieux d'en savoir un peu plus à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 117
Date d'inscription : 10/07/2018
Dim 9 Déc 2018 - 13:10
ft.
Charon
Le noble loup des bois et le comique fou enragé


   Yago n'appréciait pas ce loup, qui le fixait comme une bête curieuse. Il n'était pas un animal de foire, s'il voulait en voir, qu'il aille au cirque ! Mais qu'il parte ! Le malinois sentait la proximité de Pierre, qui n'avait pas bougé depuis que l'autre était arrivé. En fait, quand il prit le temps de jeter un coup d'œil derrière lui, le confié vit que l'homme les observait d'un air intrigué, un demi-sourire sur le coin des lèvres. Mais il tenait tout de même la laisse d'une main de fer, si bien que le harnais frottait sur son pelage court, coupé à ras. Il devait avoir peur de sa réaction, qui effectivement, avait tendance à être brutale de temps en temps. Mais pas si souvent … Juste un peu …
" Pardon, je n'avais pas remarqué que j'étais dans ta zone de confort. "

    Et le loup recula. L'ancien chien de combat le fixa avec étonnement. Il était tout de même très particulier, ce canidé. Rien dans sa posture n'indiquait qu'il était soumis, et il semblait plutôt serein. Alors pourquoi se soumettait-il ? Peut-être qu'il était tout simplement gentil ? En fait, Yago ne comprenait pas vraiment ce que signifiait la gentillesse. On disait de lui qu'il était méchant, mais ce n'était pas le cas, il était juste … Gentil à sa manière ? Non, et puis au pire le regard des autres, il s'en contrefichait. La plupart des chiens qu'il avait croisés étaient morts à l'heure d'aujourd'hui.
En s'asseyant, l'inconnu le questionna :
" C'est pas marrant. En même temps je pense que si mon maitre me tenait en laisse en balade, moi aussi je ne serai pas de bonne humeur. Il te laisse courir dans les bois des fois ou tu le suis toujours au pied ? "

   Le malinois ne sut, une fois de plus, quoi penser de cette réflexion. Bien sûr qu'il enviait la liberté de ce mâle, mais s'il avait été libre, une bagarre aurait éclaté. Alors, il valait mieux pour lui qu'il soit attaché. Et de toute façon, il avait essayé de s'échapper, mais la laisse était solide, et le harnais plus encore. La seule solution serait d'attaquer Pierre, mais dans la témérité du Bipède, le mâle supposait qu'il ne lâcherait jamais. Jamais. C'était un fou, cet humain.
"Toujours en laisse. Vaut mieux pour tout' monde. P't'être plus tard, mais j'compte m'échapper pour échapper à cet endroit horri'be."


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Mar 12 Mar 2019 - 21:57
Charon était tranquille dans son coin à observer le mâle. Il leva les yeux vers l'humain qui le tenait en laisse. Il avait dû le croiser une ou deux fois au village. Matthieu le sortait parfois pour aller acheter le pain et il n'était pas rare de croiser du monde à ce moment là. L'homme semblait tranquille. Le Tamaskan baissa de nouveau les yeux vers son camarade canin. Il avait l'air sérieux. C'était amusant.

" C'est pas marrant d'être toujours en laisse ... "

Soupira le chien loup.
Lui qui adorait courir à toute allure n'aimerait pas se retrouver à la place du Malinois.

" T'échapper ? Tu veux dire que ce gars là n'est pas ton maître ? Tu viens d'où ? "

Demanda le jeune chien tout curieux.
Il adorait découvrir les autres et en apprendre plus sur eux. Charon était un animal très social bien qu'il ne comprenne pas toujours les limites de sa relation avec les autres. Il remua la queue d'un air intéressé, sa langue pendant sur le côté de sa bouche. Il avait l'air niais l'imbécile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La faim fait sortir le loup du bois
» Dans les bois quand le loup n'y est pas... |Trente-Six|
» Une fabrique de jouets en bois
» Faire du mastic à bois
» [Terminé] Robin des bois ? Non...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mountain Camp for Dogs :: RP :: Montagne :: Forêt-
Sauter vers: