Incarnez un chien dans un camp des Pyrénées, qu'il soit de pur-race ou bâtard !
 

Entre croissants et truffes ft Yago

 :: RP :: Village :: Rue Principale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nirvana
Chienne de l'éducateur (aka chienne parfaite)
Nirvana
Messages : 32
Date d'inscription : 10/07/2018
Jeu 1 Nov 2018 - 22:52
ft. Yago
Entre croissants et truffes.

Le petit matin s’annonçait à peine lorsque la petite chienne fut réveillée par Pierre, qui avec ses cernes bleutés sous les yeux, s'agitait d'une drôle de façon, parcourant la maison de long en large sur la pointe des pieds afin de ne pas tirer Kathe de son sommeille.

La berger le regarda de ses grands yeux bruns : son bipède encore maladroit de fatigue semblait se préparer à sortir, enfilant ses chaussures et son manteau jaune qui signifiait un temps plus froid qu'à l'habitude. Nirvana souffla légèrement puis se leva péniblement de sa couchette, les muscles encore endoloris.

Elle se dirigea en trottinant vers son maître, son fouet ballant de gauche à droite. Une main affectueuse caressa son crâne avant de s'attarder sur son poitrail tandis que la voix masculine de l'humain résonnait "Bonjour Nini, bien dormi ?".

Nirvana tourna légèrement la tête à l'entente de son nom, comme chaque matin, tout en essayant de comprendre ce que Pierre venait de dire, sans succès. Son maître retira alors sa main, puis pris rapidement un trousseau de clefs avant de finalement ouvrir la porte, jetant un dernier coup d’œil à la maison : il semblait vouloir partir seul, ce fut sans compté le regard malicieux et attendrissant de la noire et feu qui eut pour effet de faire céder le bruns.

"Aller, viens sale bête" lâcha t-il dans un éclat de rire légèrement confus. Nini galopa alors vers le seuil de l'entrée et se dirigea devant la voiture, se positionnant face à la portière avant droite, les yeux pétillants de joie ; un tour en ville n'étais pas de refus, et à cette heure l'humain allait pour sûre à la boulangerie chercher de quoi manger.

Elle se lécha alors les babines, le transport ne durant que quelques minutes, les deux compagnons furent vite arriver, et ce ne fut que quelques secondes qu'ils ne leurs fallut pour atteindre la boulangerie au pas de courses, établissant un nouveau record de vitesse.

La femelle s’asseya alors devant la boulangerie, attendant son maître à l'entrée de celle-ci. Son regards fut vite happé par les paysage de la ville tandis que son nez lui, était occupé à renifler la délicieuse odeur qui s’échappait de l'endroit : une magnifique effluve de croissant mêler à celle de Pierre se confondait dans un fumet de pain chaud.... Le bonheur canin ! Et puis au loins se distinguait une autre odeur, oui plus nettement même, une odeur de ch... De Chien ?

La berger eut à pêne le temps de sauter qu'elle se retrouva truffe à truffe avec le nouveau venue, son cœur palpitant de surprise mêler à l’excitation d'une nouvelle rencontre. Mais attendez ce chien... C'est... YAGO ?


_________________


- Merci Shuka' <3 -

L'ancienne signa :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 93
Date d'inscription : 10/07/2018
Sam 3 Nov 2018 - 20:03
ft.
Nini
Entre truffes et croissants


   Il courrait. Il filait à vive allure entre les tentes, à slalomer entre les gosses qui hurlaient dès qu'ils voyaient un chien fou. Il y avait aussi les employés qui arrivaient en courant, et qui, quand ils voyaient de quel fuyeur il s'agissait, freinaient. Ils appelaient leurs collègues, en espérant qu'ils ne soient pas aussi peureux qu'eux-mêmes, pour récupérer le fameux Yago. Le chien qui avait déjà arraché le pantalon de Pierre, qui n'était pas chez lui. Bien évidemment. Mais, lui, l'ancien chien de combat, n'en avait rien à cirer de ces hommes-statues.

     Il voulait juste fuir ce lieu de malheur, juste ne pas avoir à subir toute son existence le regard de ces autres chiens. Parce qu'il commençait à croire que ça ne s'arrêterait jamais, cette pension. Le temps était si long, si long … Il avait commencé à désespérer, mais finalement, aujourd'hui, les cieux étaient avec lui.
    Un employé d'une trentaine arrivait avec un sac de croquettes. Il en avait fini avec le bâtard de trente centimètres qui se mettait sur le dos dès qu'on entrait dans son box, et c'était désormais au tour du mâle agressif. Il ne fit pas vraiment attention à la mauvaise lueur dans ses yeux sombres, et, c'est avec une grande surprise qu'il aperçut une tornade marron le bousculer à l'entrée. Et le malinois se stoppa devant le Bipède bouche bée. Il lui mordit sauvagement la cuisse, mettant dans ses crocs toute la haine, la colère, la souffrance qu'il avait subies. Et le pantalon pâle prit une couleur écarlate. Et là, il partit vite, très vite, et avait traversé tout le camping.

     Désormais, à l'entrée du camping, sur la route goudronnée parsemée de bosses, il prit instantanément la route du village. Il voulait retrouver la route de la gare, soit de là où tout avait commencé. Et là-bas, il aviserait. Yago entendit quelques plaintes, des ordres des employés, mais plus rien ne le retenait. Et qui s'approcherait d'un chien en furie, qui montrait les crocs dès qu'on venait à dix mètres ? Il galopait sans s'arrêter, et sa force physique lui permit d'atteindre le petit hameau rapidement, toujours à une allure rapide. Mais, arrivé devant les typiques bâtiments, il ne sut pas vraiment où aller. Il prit donc un virage serré, et ne calcula pas très bien son élan. Pas très agile, on dira. Et il se prit littéralement en pleine tronche ... Nirvana ! Nini pour les intimes, donc il se contentera de Nirvana.

     Mais elle n'était pas avec son frère siamois. Pierre n'était pas là, et, entre son odeur prenante, et les nouveaux effluves du village, il n'allait sûrement pas le repérer. Et c'était bien le seul qui comptait dans ce lieu maudit. Et il ne put s'empêcher d'interroger la berger, avec une voix bien sévère et violente, comme si elle était coupable qu'il ne soit pas avec elle :
"Il est où ?"

   Il se recula dans une ruelle, ne souhaitant pas qu'on le voit.


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Nirvana
Chienne de l'éducateur (aka chienne parfaite)
Nirvana
Messages : 32
Date d'inscription : 10/07/2018
Sam 3 Nov 2018 - 22:13
ft. Yago
Entre croissants et truffes.

La voix stridente et menaçante du malinois s'éveilla, brisant le silence qui régnait jusqu'a là d'une façons brutal :

"Il est où ?"

Nirvana le détailla légèrement du regards ; il était loin d'être moche, même plutôt beau. Observants d'un œil minutieux les muscles du mâle saillants de sa précédente course, ses yeux qui brillaient d'une lueur étrange, ses oreilles dressés, pointant vers le ciel brumeux, et ses babines légèrement retroussé, presque rougeâtre... Qu'avait il fait ?

Comment était il arriver ici ? La chienne souffla légèrement, son cœur tambourinant à tel point qu'elle pouvait le ressentir dans tout son corps, jusqu'au pattes ; cependant, non, ce n’était pas vraiment de la peur, plus de la surprise mêler à de l'incompréhension.

Yago se détourna alors, recula dans un ruelle plus sombre du coin, abrité de tout regards... Elle hésita, mais lui emboita finalement le pas d'une allure peu commode ; pas qu'elle ne soit pas rassuré en particulier avec le charbonné, mais plus avec tout le monde canin ; la confiance, vous savez ce genre de chose qu'elle n'avait jamais accordé à aucun être de son espèce.

Mais lui ne venait t-il pas de faire un effort pour lui parler ? Ce fut ce qui l'encouragea à le suivre. Puis tout en marchant au pas, elle lui répondit alors d'une voix assez douce, pas mielleuse non plus, juste normale :

"Dans la boulangerie, il devrait être de retour d'ici une quinzaine de minutes."

Elle posa son regards ambré sur le mâle, sans réelle jugement, ni rien d'autre. Elle ne savait pas vraiment quoi rajouter d'autre ; poser des questions ? Il n'y répondrais que par la force des bon dieu canins, essayer la discutions ? Mais pour dire quoi de plus...

Et voilà qu'avec se foutue chien elle se heurtait encore à un mur. Comme à leurs première "rencontre", à l'agility, pas vraiment celle qu'on puisse rêver par ailleurs. Tout ce qu'elle savait de lui est qu'il était complexe, Pierre en parlait souvent avec attention et détermination, il répétait les mots "difficiles" et "progrès" sans cesse à son sujet : mais bon, ça ne l'aiderait pas vraiment ici.


_________________


- Merci Shuka' <3 -

L'ancienne signa :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 93
Date d'inscription : 10/07/2018
Dim 18 Nov 2018 - 18:46
ft.
Nini
Entre truffes et croissants


Il n'était pas certain qu'elle le suive, mais qu'importe, il ne voulait qu'une réponse. Mais comprendrait-elle son allusion à Pierre ? Excellente question, mais en même temps ils n'avaient que deux choses en commun ? Le berger blanc qu'il avait failli tuer, et Pierre. Pierre. Pierre. Alors, franchement, on faisait vite le choix si on était intelligent. Et ses beaux et grands yeux bruns le fixaient avec une peur pas vraiment dissimulée. Et il fut donc surpris de la voir arriver, non pas sereine. Mais elle vint, donc il ne dit rien.

   Yago se lécha les babines, profitant des quelques gouttes de sang qui restaient. Le liquide au goût métallique colorait légèrement sa gueule, mais il préférait tout de même que la femelle ne voit pas ça, ça pourrait l'effrayer. Et elle pourrait essayer de le corriger pour avoir mordu férocement un employé, et il ne voulait pas blesser cette chienne. Non pas pour son physique franchement très sympathique, mais parce que le propriétaire du camping lui en voudrait. Et adieu leurs promenades nocturnes, presque au clair de lune.
"Dans la boulangerie, il devrait être de retour d'ici une quinzaine de minutes."

  Boulangerie ? Qu'est ce qu'était une boulangerie ? Il n'en savait rien, mais l'odeur était fortement alléchante. Mais ça leur laissait en tout cas le temps de faire plus ample connaissance. Enfin, si elle le souhaitait elle aussi. Mais que rajouter ? Le silence commençait à devenir gênant, alors il se contentait de fixer Nirvana avec ses iris à l'allure peu sympathiques. Une petite lueur de curiosité brillait tout au fond de celles-ci, mais personne ne pouvait les voir. Elles n'étaient que trop ternes, peu habituées à sortir au grand jour. Que pouvait-il lui dire ? Franchement. Parler de Pierre ? Ca ne ferait que le rendre jaloux. Elle savait sur lui bien plus de choses qu'il ne lui en connaissait, et si c'était pour que ça finisse en baston …
"Chui un chien de combat. Si ça peut expliquer mon comportement … "



_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Nirvana
Chienne de l'éducateur (aka chienne parfaite)
Nirvana
Messages : 32
Date d'inscription : 10/07/2018
Jeu 22 Nov 2018 - 21:43
ft. Yago
Entre croissants et truffes.

Le malinois la fixa, sombre, une lueurs indescriptible lui demeurait au fin fond des yeux, mélange d'émotion que la berger ne pouvait connaître. Elle essaye d'y lire quelque chose, sans succès, le silence triomphant victorieusement, résultant de leur incompréhension mutuel.

"Chui un chien de combat. Si ça peut expliquer mon comportement … "

Nini tourna légèrement la tête vers son épaule gauche, ses oreilles se redressèrent soudainement alors qu'une multitude de question assaillaient déjà son esprit. Que répondre ? Et puis il venait d’essayer de lancer la discutions là non ? Finalement elle s'ébroua, avant de se positionner dans une posture convenable pour parler.

"Au et bien, je...."

Je vois ? Non, jamais elle n'avais connue les combats, je sais ? Bof, ça n'apporte rien, je comprends ? Comprendre quoi au final. Elle souffla pour elle même puis repris à l'attention de Yago :

"J'ai grandis dans un refuge, désolé je suis pas vraiment des plus à l'aise avec les chiens."

Elle se retourna légèrement, ses yeux fixés au sol, toujours un peu honteuse de ne pas savoir comment réagir. Et si elle l'énervait de par ses réactions ? Elle s'ébroua une seconde fois, puis releva légèrement l'échine, une idée nouvelle germant dans son esprit :

"Sinon, tu voudrais que je te montre où trouver Pierre quand il vient dans le coins ?"





_________________


- Merci Shuka' <3 -

L'ancienne signa :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 93
Date d'inscription : 10/07/2018
Dim 9 Déc 2018 - 12:49
ft.
Nini
Entre truffes et croissants


   La femelle le fixa quelques secondes, puis parut se rendre compte de sa situation. Allait-elle partir à fond pour retrouver Pierre, le gentil homme, qui n'avait pas tué ses congénères, lui ? Il y avait des chances. Mais elle paraissait finalement plus gênée qu'autre chose. Que dire, que faire ? Elle se rendit compte du silence :
"Au et bien, je… J'ai grandis dans un refuge, désolé je suis pas vraiment des plus à l'aise avec les chiens."

   Elle non plus ne connaissait pas les chiens. Il en fut rassuré. Il n'était pas le seul dans ce cas embarrassant, et même s'il souhaitait plus que tout retrouver sa vie d'antan, il n'allait pas se plaindre de voir que d'autres avaient vécu la même chose. Cela réchauffe le cœur, de voir que d'autres ont eu des moments difficiles dans leur vie.
"Sinon, tu voudrais que je te montre où trouver Pierre quand il vient dans le coins ?" réengagea-t-elle après s'être ébrouée.

    Le malinois la fixa un petit moment, puis hocha la tête doucement. Qui sait, il trouverait peut-être un petit caniche à se mettre sous les crocs ? Mais déjà, avoir mordu cet employé l'avait revigoré, il était heureux, non, il était toujours malheureux, mais le goût délicieux du sang l'avait réconforté dans son manque de chair et de hurlements.
Seulement, on risquerait de le trouver plus facilement, l'alerte avait déjà due être lancée. On évitait sûrement de mettre un chien dangereux en liberté, et quelques bipèdes devaient déjà être à sa recherche. Mais au final, il s'en fichait. Avec Nirvana, la probabilité qu'elle le laisse s'enfuir était nulle. Elle était tout de même la chienne de Pierre. Donc il la suivit.
Mais il ne put s'empêcher de l'interroger, pour voir si ce village était aussi paisible qu'il en avait l'air, et aussi un peu, il fallait bien se l'avouer, pour tester la femelle :
"Heu …
, non, il ne pouvait pas hésiter comme cela, ce n'était pas digne d'un chien de combat qui fonçait tête bêche dans le tas, Tu connaîtrais pas deux ou trois molosses contre qui je pourrais me battre ? Ou même des chiens-hameçons ? Si vraiment y'a pas de bagarreurs, j'm'en contenterais ?"


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Nirvana
Chienne de l'éducateur (aka chienne parfaite)
Nirvana
Messages : 32
Date d'inscription : 10/07/2018
Mer 26 Déc 2018 - 17:22
ft. Yago
Entre croissants et truffes.


Le malinois hocha singulièrement de la tête, donnant son accord quelque peu précipité. Nirvana eut un léger sourire, satisfaite que la gêne qui s'était installer puisse peu à peu disparaitre de la sorte. Elle se retourna alors, puis commença à marcher en direction de la ruelle principale, imaginant déjà tout ce qu'elle pourrait lui dire afin de ne pas se retrouver dans la même situation que celle qui venait de se dérouler.

Elle effectua deux, trois pas avant qu'une voix hésitante, contrairement à son habitude vienne l'interrompre dans un petit frisson, lui parcourant le dos entier :

"Heu …Tu connaîtrais pas deux ou trois molosses contre qui je pourrais me battre ? Ou même des chiens-hameçons ? Si vraiment y'a pas de bagarreurs, j'm'en contenterais ?"

Le ton avait changer en cours de route, devenant plus sûre, plus rauque et masculin... Plus Yago en outre. La berger se retourna légèrement, juste la tête plus exactement. Sa queue battue l'air de gauche à droite, puis un léger sourire apparue sur les babines de la noire et feu.

Elle-même ne savait pas vraiment pourquoi, mais aujourd'hui cette remarque l'amusait légèrement, là où hier, elle l'aurait énervé, voire mise en colère... Peut-être le fait que ce soit le charbonné qui la prononce ? Ou bien peut être la remarque, trop vraie et trop ressemblante à celui qui venait de la dire.

Mal grès tout un léger courant lui remonta l'échine, comme pour ne pas oublier qui elle avait en face d'elle, puis d'une voix assez neutre elle répondit sagement :

" Hmpf... Je te présente juste la ville, je te laisserais le soins d'en chercher par toi-même."

Puis elle se retourna, et d'un léger mouvement d'épaule l'invita à la suivre dans la ruelle principale déserte à l’exception de  quelques anciens à moitié aveugle qui se baladait à cette heure matinale. Elle souffla légèrement, puis avança vers un endroit, un peu plus loin.

Celui-ci était un peu plus grand que les maisons, un insigne pendait du mur et quelques voix s'y échappait joyeusement, se souhaitant un tas de truc incompréhensible, Nirvana indiqua alors à son interlocuteurs :

"Là, c'est le bar-café, avec le restaurant à côté. Il y va souvent pour manger... Quand il n'est pas à la boulangerie, c'est ici qu'il faut venir."

La chienne de Pierre n'eut pas le temps de finir sa phrase, qu'un claquement sourd l’interrompue. La porte du bar venait juste de se refermer derrière un homme dont la stabilité était aussi brillante que ses yeux. La chienne l'observa vivement, puis voulue prévenir Yago, mais fut couper dans son élan de générosité :

Le type se mouvait de plus en plus rapidement, la bouche grande ouverte au même titre que ses bras, courant désormais vers les chiens. La chienne se ramassa sur son arrière-train, puis chuchota ;

"Et merde..."

_________________


- Merci Shuka' <3 -

L'ancienne signa :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
Yago
Messages : 93
Date d'inscription : 10/07/2018
Sam 12 Jan 2019 - 19:42
ft.
Nini
Entre truffes et croissants


Yago se dandina, tout en continuant de suivre les pas du berger allemand, qui frissonna en entendant ses paroles. Malgré tout, il aperçut un début de sourire, un simple retroussement de lèvres, mais qui était déjà beaucoup. Il avait craint qu'elle ne prenne mal son petit test, et réplique violemment, ce qu'elle ne fit pas. Malgré tout, une certaine tension régnait, alimentée par la peur et la gêne. Elle répondit, se retournant à moitié vers lui, mais il n’eut pas le temps de croiser son regard :
" Hmpf... Je te présente juste la ville, je te laisserais le soins d'en chercher par toi-même."

Il roula des yeux, mais fut tout de même satisfait de la réponse, même s’il aurait préféré davantage de précisions sur les bagarreurs. Ils continuèrent en silence jusqu’à se trouver devant une maison plus bariolée que les autres. Un brouhaha infernal s’en échappait, des rires et des cris parfois. Le malinois s’assit sagement à côté de la chienne, à une distance d’environ un mètre. Il ne voulait pas l’effrayer, et surtout voulait à tout prix résister à la tentation. Celle de planter ses crocs dans sa peau.
"Là, c'est le bar-café, avec le restaurant à côté. Il y va souvent pour manger... Quand il n'est pas à la boulangerie, c'est ici qu'il faut venir."

Le confié hocha la tête, observant avec attentions les alentours, pour bien retenir le décor autour du … Bar-café ? Et donc le restaurant. Celui-ci semblait moins bondé, et bien plus calme. Soudain, Nirvana lâcha une exclamation, et se raidit. Il suivit son regard, et vit avec horreur un homme qui courrait vers eux en zigzaguant violemment. Un filet de bave s’échappait de sa bouche grande ouverte, ainsi qu’un gémissement qui ressemblait à de la surprise. Que faire ?

Il était rapide, trop même. Il paraissait dangereux, qui plus est. Yago hésita quelques instants, mais quand il le vit vouloir toucher la femelle, rien ne lui parut plus évident. Il aboya pour attirer son attention, et bondit de côté. Il la bouscula, et entendit un jappement de douleur, mais se concentra sur le bipède fou. C’était son unique proie de la journée, enfin, si l’on omettait l’employé qu’il avait mordu ce matin. Plus il se rapprochait, plus les effluves d’alcool empestaient.

Le malinois rentra dans l’homme, qui s’écroula lourdement sur le sol. Ce dernier hurla de colère, et au grand malheur des deux compagnons d’infortune, cela ameuta d’autres gens à pattes. Une tornade d’utilisateurs du bar s’élança sur eux. Il montra les crocs, très menaçant, et claqua des dents à quelques millimètres d’une cuisse grasse. Il retenta son coup et attrapa sauvagement un bras qui voulait le choper au cou. Le sang affluait dans sa gueule, et il crut entendre les faibles geignements de la chienne.
"Qu’est ce t’as?"


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mountain Camp for Dogs :: RP :: Village :: Rue Principale-
Sauter vers: