Incarnez un chien dans un camp des Pyrénées, qu'il soit de pur-race ou bâtard !
 

Entre croissants et truffes ft Yago

 :: RP :: Village :: Rue Principale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nirvana
Chienne de l'éducateur (aka chienne parfaite)
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 10/07/2018
Jeu 1 Nov 2018 - 22:52
ft. Yago
Entre croissants et truffes.

Le petit matin s’annonçait à peine lorsque la petite chienne fut réveillée par Pierre, qui avec ses cernes bleutés sous les yeux, s'agitait d'une drôle de façon, parcourant la maison de long en large sur la pointe des pieds afin de ne pas tirer Kathe de son sommeille.

La berger le regarda de ses grands yeux bruns : son bipède encore maladroit de fatigue semblait se préparer à sortir, enfilant ses chaussures et son manteau jaune qui signifiait un temps plus froid qu'à l'habitude. Nirvana souffla légèrement puis se leva péniblement de sa couchette, les muscles encore endoloris.

Elle se dirigea en trottinant vers son maître, son fouet ballant de gauche à droite. Une main affectueuse caressa son crâne avant de s'attarder sur son poitrail tandis que la voix masculine de l'humain résonnait "Bonjour Nini, bien dormi ?".

Nirvana tourna légèrement la tête à l'entente de son nom, comme chaque matin, tout en essayant de comprendre ce que Pierre venait de dire, sans succès. Son maître retira alors sa main, puis pris rapidement un trousseau de clefs avant de finalement ouvrir la porte, jetant un dernier coup d’œil à la maison : il semblait vouloir partir seul, ce fut sans compté le regard malicieux et attendrissant de la noire et feu qui eut pour effet de faire céder le bruns.

"Aller, viens sale bête" lâcha t-il dans un éclat de rire légèrement confus. Nini galopa alors vers le seuil de l'entrée et se dirigea devant la voiture, se positionnant face à la portière avant droite, les yeux pétillants de joie ; un tour en ville n'étais pas de refus, et à cette heure l'humain allait pour sûre à la boulangerie chercher de quoi manger.

Elle se lécha alors les babines, le transport ne durant que quelques minutes, les deux compagnons furent vite arriver, et ce ne fut que quelques secondes qu'ils ne leurs fallut pour atteindre la boulangerie au pas de courses, établissant un nouveau record de vitesse.

La femelle s’asseya alors devant la boulangerie, attendant son maître à l'entrée de celle-ci. Son regards fut vite happé par les paysage de la ville tandis que son nez lui, était occupé à renifler la délicieuse odeur qui s’échappait de l'endroit : une magnifique effluve de croissant mêler à celle de Pierre se confondait dans un fumet de pain chaud.... Le bonheur canin ! Et puis au loins se distinguait une autre odeur, oui plus nettement même, une odeur de ch... De Chien ?

La berger eut à pêne le temps de sauter qu'elle se retrouva truffe à truffe avec le nouveau venue, son cœur palpitant de surprise mêler à l’excitation d'une nouvelle rencontre. Mais attendez ce chien... C'est... YAGO ?


_________________


- Merci Shuka' <3 -

L'ancienne signa :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yago
Agressif
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2018
Sam 3 Nov 2018 - 20:03
ft.
Nini
Entre truffes et croissants


   Il courrait. Il filait à vive allure entre les tentes, à slalomer entre les gosses qui hurlaient dès qu'ils voyaient un chien fou. Il y avait aussi les employés qui arrivaient en courant, et qui, quand ils voyaient de quel fuyeur il s'agissait, freinaient. Ils appelaient leurs collègues, en espérant qu'ils ne soient pas aussi peureux qu'eux-mêmes, pour récupérer le fameux Yago. Le chien qui avait déjà arraché le pantalon de Pierre, qui n'était pas chez lui. Bien évidemment. Mais, lui, l'ancien chien de combat, n'en avait rien à cirer de ces hommes-statues.

     Il voulait juste fuir ce lieu de malheur, juste ne pas avoir à subir toute son existence le regard de ces autres chiens. Parce qu'il commençait à croire que ça ne s'arrêterait jamais, cette pension. Le temps était si long, si long … Il avait commencé à désespérer, mais finalement, aujourd'hui, les cieux étaient avec lui.
    Un employé d'une trentaine arrivait avec un sac de croquettes. Il en avait fini avec le bâtard de trente centimètres qui se mettait sur le dos dès qu'on entrait dans son box, et c'était désormais au tour du mâle agressif. Il ne fit pas vraiment attention à la mauvaise lueur dans ses yeux sombres, et, c'est avec une grande surprise qu'il aperçut une tornade marron le bousculer à l'entrée. Et le malinois se stoppa devant le Bipède bouche bée. Il lui mordit sauvagement la cuisse, mettant dans ses crocs toute la haine, la colère, la souffrance qu'il avait subies. Et le pantalon pâle prit une couleur écarlate. Et là, il partit vite, très vite, et avait traversé tout le camping.

     Désormais, à l'entrée du camping, sur la route goudronnée parsemée de bosses, il prit instantanément la route du village. Il voulait retrouver la route de la gare, soit de là où tout avait commencé. Et là-bas, il aviserait. Yago entendit quelques plaintes, des ordres des employés, mais plus rien ne le retenait. Et qui s'approcherait d'un chien en furie, qui montrait les crocs dès qu'on venait à dix mètres ? Il galopait sans s'arrêter, et sa force physique lui permit d'atteindre le petit hameau rapidement, toujours à une allure rapide. Mais, arrivé devant les typiques bâtiments, il ne sut pas vraiment où aller. Il prit donc un virage serré, et ne calcula pas très bien son élan. Pas très agile, on dira. Et il se prit littéralement en pleine tronche ... Nirvana ! Nini pour les intimes, donc il se contentera de Nirvana.

     Mais elle n'était pas avec son frère siamois. Pierre n'était pas là, et, entre son odeur prenante, et les nouveaux effluves du village, il n'allait sûrement pas le repérer. Et c'était bien le seul qui comptait dans ce lieu maudit. Et il ne put s'empêcher d'interroger la berger, avec une voix bien sévère et violente, comme si elle était coupable qu'il ne soit pas avec elle :
"Il est où ?"

   Il se recula dans une ruelle, ne souhaitant pas qu'on le voit.


_________________



merciii Shukara  smiley excité
Revenir en haut Aller en bas
Nirvana
Chienne de l'éducateur (aka chienne parfaite)
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 10/07/2018
Sam 3 Nov 2018 - 22:13
ft. Yago
Entre croissants et truffes.

La voix stridente et menaçante du malinois s'éveilla, brisant le silence qui régnait jusqu'a là d'une façons brutal :

"Il est où ?"

Nirvana le détailla légèrement du regards ; il était loin d'être moche, même plutôt beau. Observants d'un œil minutieux les muscles du mâle saillants de sa précédente course, ses yeux qui brillaient d'une lueur étrange, ses oreilles dressés, pointant vers le ciel brumeux, et ses babines légèrement retroussé, presque rougeâtre... Qu'avait il fait ?

Comment était il arriver ici ? La chienne souffla légèrement, son cœur tambourinant à tel point qu'elle pouvait le ressentir dans tout son corps, jusqu'au pattes ; cependant, non, ce n’était pas vraiment de la peur, plus de la surprise mêler à de l'incompréhension.

Yago se détourna alors, recula dans un ruelle plus sombre du coin, abrité de tout regards... Elle hésita, mais lui emboita finalement le pas d'une allure peu commode ; pas qu'elle ne soit pas rassuré en particulier avec le charbonné, mais plus avec tout le monde canin ; la confiance, vous savez ce genre de chose qu'elle n'avait jamais accordé à aucun être de son espèce.

Mais lui ne venait t-il pas de faire un effort pour lui parler ? Ce fut ce qui l'encouragea à le suivre. Puis tout en marchant au pas, elle lui répondit alors d'une voix assez douce, pas mielleuse non plus, juste normale :

"Dans la boulangerie, il devrait être de retour d'ici une quinzaine de minutes."

Elle posa son regards ambré sur le mâle, sans réelle jugement, ni rien d'autre. Elle ne savait pas vraiment quoi rajouter d'autre ; poser des questions ? Il n'y répondrais que par la force des bon dieu canins, essayer la discutions ? Mais pour dire quoi de plus...

Et voilà qu'avec se foutue chien elle se heurtait encore à un mur. Comme à leurs première "rencontre", à l'agility, pas vraiment celle qu'on puisse rêver par ailleurs. Tout ce qu'elle savait de lui est qu'il était complexe, Pierre en parlait souvent avec attention et détermination, il répétait les mots "difficiles" et "progrès" sans cesse à son sujet : mais bon, ça ne l'aiderait pas vraiment ici.


_________________


- Merci Shuka' <3 -

L'ancienne signa :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mountain Camp for Dogs :: RP :: Village :: Rue Principale-
Sauter vers: