Incarnez un chien dans un camp des Pyrénées, qu'il soit de pur-race ou bâtard !
 

Une situation plutôt cocasse

 :: RP :: Camping :: Terrain de camping Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Jeu 1 Nov 2018 - 23:42
Une situation plutôt cocasse


Charon était dans le jardin. Il était allongé devant la baie vitrée de la petite maison de pierre dans laquelle il vivait avec Julien. Son maître était au travail et puisqu'il devait faire le compte rendu de ses dernières sorties, il était au bureau et ne pouvait donc pas se faire accompagner de son chien. Inutile de dire que le jeune Tamaskan s'ennuyait. Et puis, ayant du sang de husky, il était normal que la suite des évènements se déroulent de la sorte.


Un miaulement à l'extérieur attisa sa curiosité. Il se mit sur ses pattes d'un bon puissant, les oreilles en alerte, le regard droit. Que se passait-il de l'autre côté de la clôture ? Ni d'une, ni de deux, le mâle s'élançait à toute vitesse pour franchir la palissade. Bien qu'elle soit assez haute, Julien avait nettement sous estimé l'agilité de son compagnon. Et il se hissa sans problème jusqu'en haut pour se laisser tomber tranquillement de l'autre côté.

Le chat avait disparu, mais le tamaskan était à présent libre de se promener où bon lui semblait. Si ces souvenirs étaient bon, les chiens du coin se rendaient souvent au camping où tout semblait se passer. Après tout c'était là que se trouvait la drôle de pension canine où ceux qui ne voulaient plus de leurs chiens venaient les abandonner. Drôle d'endroit tout de même.

Après une petite balade autour du village, il pénétra les lieux à ses aises. Charon n'avait pas vraiment de gêne quand il s'agissait de se promener. Il marcha en direction d'une grande étendue qui paraissait bien vide sans toutes les tentes des vacanciers. En ce mois de novembre, il n'y avait plus personne pour animer les lieux, et la pelouse était déserte. Un ou deux camping car en retrait l'habillaient.

Le chien longea les bordures boisés du camping avant d'entendre un bruit. Une odeur de chien accompagnait ces drôles de son. Sa curiosité piqué au vif, il s'y dirigea aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Shukara
Agressif
Shukara
Messages : 11
Date d'inscription : 31/10/2018
Ven 2 Nov 2018 - 21:23
Encore une cage...L’ombre ébène émit un grondement guttural.
Marchant de long en large entre les limites d’aciers assez spacieuse il faut l’avouer, la berger allemande noire attendait de son regard vif qu’on s’approche… Elle n’était pas là depuis longtemps. Un voyage inconfortable, quelques paroles de plusieurs humains à son sujet, et hop!cette cage. Fantastique. Bien!Non, vraiment, très bien. Pour le moment où n’attendait rien d’elle mais viendrait l’heure où à nouveau elle devrait… Plier. Non, pas seulement plier, mais faire exactement ce qu’on attendait d’elle, quitte à tout perdre.
Quel fou mettrait tout en jeu !
Et en fin de compte dès qu’on obéissait à l’ordre le plus rudimentaire, on s’impliquait déjà trop auprès des hommes. Sans parler de ses congénères.

Enfin, il vint. Un homme banal.
Shukara retroussa aussitôt les babines, qu’il soit bien conscient de ce qu’il faisait. Celui-ci s’arrêta une seconde : assurément, c’était une belle bête...Quel gâchis.
Quoiqu’il en soit, il la bloqua, lui mit habilement et sans heurt une solide muselière. Hé oui, on l’avait mis au courant des exploits de la bête féroce.Une laisse ensuite.
Cet instrument elle le connaissait bien , combien d’heures passées en sa compagnie !
D’un coup, la porte grillagée s’ouvrit. Au début, Shukara ne bougea pas. Rien.Pas un frémissement, pas une oreille.
_Allez la belle, viens.
Murmura tranquillement l’homme, provoquant le changement de position des oreilles de la chienne, qui les plaqua en arrière. Joignant le geste à la parole, il exerça une légère pression sur la laisse pour obliger la berger allemand à sortir.
Mais il suffisait de demander !

La chienne se leva,lentement et sortit de la cage à son rythme.
Très méfiant, il se plaça à une distance respectueuse, l’obligeant à marcher devant lui pour qu’elle n’attaque pas ses jambes : quant à elle, elle marchait tranquillement, découvrant l’espace devant elle...Ses yeux essayaient d’enregistrer le maximum de données possibles…
Pour le moment, elle se faisait sage, l’autre ne l’embêtant pas trop.
Précautionneusement, une fois mis dans ce qui ressemblait à un parc, l’homme raccourcit la longueur de la laisse et commença à donner de nouveaux ordres
Droite...Droite !
Shukara secoua la tête comme si la muselière la gênait, et s’assit quelques secondes plus tard. Le regard de l’autre était moins méfiant, il se demandait sans doute si la muselière n’était pas mal ajustée…
Soudain, sans prévenir, d’une puissante détente des jarrets Shukara fonça droit devant sous l’homme. Un choc, une chute, elle était libre !
Aucune hésitation, elle reprit un maximum de vitesse, passa au travers de la haie , courut encore et encore jusqu’à atteindre une clôture...La laisse la gênait, mais elle tenta.
Une nouvelle détente...L’air...Un arrêt violent de la corde, la chienne se retrouva violemment contre le sol, à demi étranglée.
Peste, maudite soit cette corde!Elle aurait du se méfier et observer.Tant bien que mal, elle se reprit sur ses pattes , avec un soupir rageur : bon, elle était coincée sur ce qui ressemblait à un camping désert...Super !
Et pour améliorer les choses, un chien approchait...Parfait!pensa-t-elle en grondant, tandis qu’elle tentait de se dégager, chose peu aisée avec cette muselière.
Revenir en haut Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Mer 13 Mar 2019 - 0:26
Le jeune mâle avait observé toute la scène. Le bond impressionnant de la chienne ne lui avait pas permis de soulever la laisse suffisamment haut pour éviter qu'elle ne se coince dans la clôture. La pauvre chienne c'était retrouvé à terre, étranglée. Et puis ce n'était pas avec sa muselière qu'elle allait arriver à se sortir de là.

Le Tamaskan se dit que ce serait mal de ne pas aller voir si elle avait besoin d'un coup de main. Après tout si elle essayait de fuir la pension, elle devait avoir ses raisons.

Il s'avança les oreilles droites, la queue battant l'air, le regard amical. Charon n'était pas un mauvais bougre et il ne voyait pas le danger à approcher un chien muselé. Pour lui tous les autres canidés étaient de potentiels amis avec qui s'amuser. Il trottina donc jusqu'à être assez proche de la chienne au pelage sombre et lui adressa un petit salut.

" Besoin d'un coup de patte ? "

Demanda-t-il d'une voix sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Shukara
Agressif
Shukara
Messages : 11
Date d'inscription : 31/10/2018
Dim 17 Mar 2019 - 15:30
Elle le vit approcher,et même si leur race avait des points communs, elle n'avait aucune empathie pour l'individu qui la surprenait ainsi.Il fallait le tolérer le temps qu'il la libère de là, car elle n'y arriverait pas toute seule il semble...

"Oui, merci..."

Grogna-t-elle à moitié, refrénant la lueur hargneuse dans ses prunelles de jais.
Et elle cessa de bouger, se tendant involontairement à l'approche de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Dim 17 Mar 2019 - 20:38
Charon observa son comportement. S"il avait été plus malin sans doute n'aurait-il pas proposé de libérer la chienne mais il n'était pas du genre à laisser un autre dans la misère. Il s'avança la queue en l'air, oreille en avant jusqu'à se trouver près de la chienne. Il renifla la muselière, ce n'était pas la première fois qu'il voyait ce modèle bien que lui-même n'y ait jamais été confronté.

Le Tamaskan s'assit près de la chienne et se pencha légèrement en arrière pour la regarder.

"Excuse-moi si je te tire des poils, je vais essayer de faire de mon mieux pour te libérer sans trop te faire de mal. "

Expliqua-t-il avant de se concentrer sur la tâche.
Le jeune mâle glissa ses dents sur la lanière la mordillant pour faire lâcher le matériau qui composait l'objet. S'il le déformait assez la chienne pourrait la retirer de son museau sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Shukara
Agressif
Shukara
Messages : 11
Date d'inscription : 31/10/2018
Dim 17 Mar 2019 - 22:39
Elle leva les yeux au ciel avant de les fermer. Ce n'était pas deux poils en moins qui allaient lui arracher des hurlements. En tout cas, cet inconnu se montrait utile. Superflu,mais utile...ouais, paradoxal comme raisonnement.

Elle sentait la mâchoire de l'autre travailler cette saleté.Au bout d'un fastidieux labeur, la pression sur sa tête disparut.
Avec plaisir elle s'ébroua, retrouvant l'usage de sa mâchoire...

Shukara tourna un regard moins dur sur le chien loup.

"Merci."

Elle ne pouvait que lui conseiller de se barrer, mais elle ne lui ferait pas de mal. Pas s'il comprenait qu'il ne devait pas rester dans le coin....
Revenir en haut Aller en bas
Charon
Compagnie
Charon
Messages : 64
Date d'inscription : 17/10/2018
Lun 18 Mar 2019 - 18:44
Charon sentit que la sangle lâchait et bientôt sa camarade fut libre. Le chien afficha un grand sourire satisfait avant de s'éloigner du berger allemand pour lui laisser la place de respirer. Le Tamaskan n'était pas peu fier de son travail mais il n'était pas du genre à se vanter devant les autres.

Il se retourna vers la chienne pour lui adresser un nouveau sourire.

" Avec plaisir. Et sinon puis-je connaitre ton nom ? "

Demanda-t-il curieux d'en découvrir d'avantage au sujet de l'inconnue.
Elle ne lui devait pas de réponse mais cela aurait fait plaisir à Charon d'en savoir un peu plus. Il était après tout un chien sociable.

Le mâle s'assit dans l'herbe dans l'attente de réponse, sa congénère était à présent libre de la muselière mais toujours captive à cause de sa laisse coincée dans la clôture. ll se demandait ce qu'elle avait comme projet pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» La situation en Bolivie tourne à la crise régionale.
» [Quête.] Une situation épineuse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mountain Camp for Dogs :: RP :: Camping :: Terrain de camping-
Sauter vers: